Attaque au camion à Stockholm (Suède), au moins trois morts

STOCKHOLM  - Trois personnes au moins ont été tuées et plusieurs autres blessées vendredi après-midi à Stockholm lorsqu'un camion a roulé sur des passants dans une rue piétonne du centre-ville avant de s'encastrer dans un magasin.

Pour le Premier ministre Stefan Löfven, tout indique qu'il s'agit d'une attaque terroriste.

Un reporter de la station de radio publique Ekot a dit avoir vu au moins trois morts. "Il y en a probablement plus", a-t-il ajouté.

La police a confirmé trois décès certains. Elle fait également état de plusieurs blessé.

D'après des témoins interrogés par Reuters, le véhicule a foncé sur un grand magasin de la capitale. La télévision suédoise a diffusé des images d'un camion encastré dans une vitrine.

La police suédoise précise avoir recueilli des témoignages faisant état de possibles coups de feu tirés mais n'est pas encore en mesure de le confirmer.

L'incident s'est produit sur Drottningatan, une grande rue piétonne de la capitale suédoise.

Un périmètre de sécurité a été établi et le secteur bouclé tandis que le trafic du métro a été entièrement stoppé, rapporte l'agence de presse TT.

Au moins deux attaques mortelles au camion bélier ont été recensés ces derniers mois en Europe. A Nice, le 14 juillet dernier, un homme se revendiquant de l'organisation Etat islamique a tué 86 personnes sur la promenade des Anglais; le 19 décembre, une attaque similaire a fait 12 morts sur un marché de Noël de Berlin.

A Londres, le 22 mars dernier, c'est à bord d'un 4x4 que Khalid Masood a foncé sur des passants sur le pont de Westminster avant d'agresser un policier. L'attaque, revendiquée par l'EI comme Nice et Berlin, a fait quatre morts et une quarantaine de blessés.

La Suède participe à la coalition internationale sous commandement américaine en Irak, participant depuis août 2015 à des missions de formation dans le nord du pays où les forces pro-gouvernementales irakiennes tentent depuis octobre dernier de reprendre la ville de Mossoul, capturée par l'EI en juin 2014.

(Bureau de Stockholm; Henri-Pierre André pour le service français)

Reuters
Le 7 avril 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0