Communiqué du Ministère de la Santé A l'attention de la communauté nationale et internationale

Chers compatriotes
 
La République de Guinée, depuis le début de cette année, a enregistré 248 cas suspects de rougeole parmi lesquels 93 cas ont été confirmés au laboratoire. 
Ces cas ont été notifiés dans six (6) préfectures qui sont : N’Zérékoré, Guéckédou, Coyah, Dubréka, Fria, Kindia et les quatre (4) communes de la ville de Conakry : Ratoma, Matoto, Matam et Kaloum. 
 
Suivant l’analyse faite par les services compétents en collaboration avec les partenaires, cette situation est principalement due aux conséquences du relâchement de la vaccination durant les trois (3) dernières années. 
 
Au regard de ce résultat et, en application du Règlement Sanitaire International (RSI), ces préfectures et ces communes de Conakry sont déclarées en épidémie de rougeole. 
 
Chers compatriotes, 
 
La rougeole est une maladie contagieuse qui affecte les enfants principalement et se manifeste par des éruptions cutanées, la fièvre, le rhume et la conjonctivite. Non traitée, cette maladie peut provoquer la pneumonie, la surdité voire la cécité chez l’enfant. 
Toutefois, cette maladie est évitable par la vaccination. Nous invitons donc, la population à se mobiliser pour la vaccination des enfants de 6 mois à 10 ans. 
Pour les enfants qui présentent les signes ci-dessus mentionnés, conduisez-les dans les formations sanitaires les plus proches, pour leur prise en charge. 
 
Mesdames et messieurs, 
 
Le Ministère de la Santé, au nom du Gouvernement, sollicite l’appui des partenaires techniques et financiers à nos efforts en vue de contrôler rapidement cette flambée de rougeole avant les mois de forte chaleur qui constituent un facteur de propagation rapide. 
 
Le Gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour faire face à cette situation d’urgence et sait compter d’avance sur l’adhésion totale de la population. 
 
  
Le Ministre de la Santé
Dr Abdourahmane Diallo
Le 9 février 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0