Il veut faire tuer sa femme et sa fille pour toucher l assurance, mais se trahit en envoyant des SMS

Les textos envoyés par le quadragénaire ne laissent guère planer le doute quant à ses intentions. Lui se défend d'avoir jamais voulu envoyer.
Jeff Lytle, 42 ans, s'est trahi lui-même en envoyant des textos à la mauvaise personne. La méprise a permis à la police de Monroe, dans l'Etat de Washington, d'arrêter le père de famille avant qu'il ne mandate un certain "Shayne" pour tuer sa femme et sa fille de quatre ans. D'après la police du Conté de Snohomish, rapporte Kyro 7, l'homme avait promis au tueur de partager avec lui la police d'assurance de 1,5 million de dollars.
Le média a eu accès aux documents de police attestant des projets criminels de Lytle. Le texte des messages envoyés par erreur à un ancien employé y figure.

"Hey, Shayne, ça va? Vous vous souvenez que vous m'aviez dit que vous m'aideriez à tuer ma femme. Je vais donner suite à cette offre.

- L'assurance-vie vaut 1 million et si vous voulez un bonus, vous pouvez aussi tuer [JL] (la petite fille, NDLR). Son assurance-vie est de 500.000 dollars.

- Si vous pouvez faire ressembler ça à un vol qui à mal tourné ou à un accident. Elle travaille à Walmart et sort à 11 heures."

L'appel de l'ancien employé à la police a permis d'arrêter l'homme avant qu'il ne mette en œuvre le contrat sur sa famille. Le quadragénaire a été présenté à un juge jeudi. Sa caution a été fixée à un million de dollars.

A la cour, le prévenu a expliqué qu'il avait écrit ces textos pour se "décharger" d'un poids et qu'il n'avait jamais eu l'intention de les envoyer à qui que ce soit. D'après Kiro 7, il a aussi expliqué que c'était peut-être sa fille qui avait envoyé les messages. Les procureurs, sans surprise, ne croient guère à sa version des faits.

 

David Namias
BFMTV

Le 15 février 2017

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0