L'OCP effectue une première livraison d'engrais à la Guinée.

Lors de la visite de Mohammed VI à Conakry en février, l'OCP et la Guinée avaient conclu un accord relatif à la fourniture de 100.000 tonnes d’engrais en 2017.

Après le Nigéria, la Guinée. Dans son édition du 5 avril, le quotidien L’Économiste annonce que l’OCP a effectué une première livraison de 25.000 tonnes d’engrais au pays d'Alpha Condé. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’accord signé le 23 février dernier entre Conakry et l’OCP, lors de la visite du roi Mohammed VI en Guinée, prévoyant la fourniture de 100.000 tonnes de fertilisants en 2017.

Lire aussi : Guinée: huit accords et des dons pour remercier Alpha Condé

Lors de la signature de cet accord, le PDG de l’OCP, Mostapha Terrab, avait annoncé que le royaume faisait don de 20.000 tonnes d'engrais à la Guinée "en signe d'encouragement", et que les 80.000 autres tonnes seraient fournies à des taux préférentiels qui permettraient probablement d'éliminer les subventions gouvernementales consacrées aux engrais. Le secteur agricole emploie 75% de la population guinéenne.

Le président guinéen avait joué un rôle décisif dans le retour du Maroc à l’Union africaine. "C’est aussi grâce à Alpha Condé que l’admission du Maroc dans l’Union africaine a été adoptée par consensus. Il a su manœuvrer pour que les pays d’Afrique australe [spécialement l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, NDLR] et l’Algérie, qui sont des soutiens farouches de la RASD, ne puissent retarder ou faire obstruction à l’admission du Maroc", expliquait le journaliste béninois, Maurice Mahounon, à Telquel.ma au mois de février.

 

http://telquel.ma
Le 5 avril 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0