La Côte d'Ivoire se dote d'hélicoptères de combat pour sa sécurité

ABIDJAN, La Côte d'Ivoire a décidé de se doter d'hélicoptères d'attaque pour assurer sa sécurité un an après la levée par l'Onu de l'embargo sur les armes dans le pays, a annoncé le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné.

Selon M. Koné, le gouvernement a acheté des aéronefs de type MI24 dont le nombre n'a pas été précisé.

"La Côte d'Ivoire s'organise pour sa sécurité. Ces outils ne sont pas destinés contre quelqu'un, ils vont nous permettre de sécuriser nos frontières contre une attaque extérieure", a-t-il expliqué lors d'un point-presse mercredi à Abidjan.

Le porte-parole a indiqué que ces dépenses sont inscrites dans la loi de programmation de l'armée pour la période 2016-2020 d'un coût de 2 000 milliards FCFA votée en janvier 2016 par l'Assemblée nationale.

L'armée ivoirienne a été fortement désorganisée par la rébellion armée de 2002 qui a coupé le pays en deux pendant près de dix ans et la guerre entre forces pro-Ouattara et pro-Gbagbo après l'élection présidentielle de 2010.

Ces crises successives ont détruit les infrastructures et matériels militaires, diminué la capacité opérationnelle de l'armée, affaibli la chaîne de commandement et altéré l'esprit de corps.

La loi de programmation est censée réformer l'armée en la modernisant et en l'équipant avec à terme une réduction des effectifs d'une armée pléthorique estimée à plus de 30 000 hommes.

Xinhua
Le 8 juin 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0