La jeunesse et les hommes politiques. Par Ben Daouda Touré

Jeunesse, le mot est là. Splendidement utilisé par les hommes politiques, qui au premier chef, se sont amusés avec l’avenir des enfants qui meublent aujourd’hui cette couche sociale de notre nation. Ils font tout pour la jeunesse, alors que dans notre pays, le bien être social se conjugue au passé.
Oui ils se battent pour la jeunesse, mais la connaissent-ils vraiment ?
La jeunesse, ce sont ces chômeurs chroniques de 40-45 ans qui habitent toujours chez leurs parents, ces jeunes filles diplômées de 40 ans qui ont abandonné tout espoir d’employabilité pour se consacrer à une vie de foyer souvent incertaine, meublant les chambres des femmes divorcées avec 3 enfants aux pères différents, ceux fraichement sortis d’Université en quête de leur premier emploi ou en début d’un chômage de carrière, ou encore ceux qui affrontent la mer Méditerranée sous l’impulsion des mains invisibles de la mafia internationale, pour supporter l’économie Libyenne au bord de l’effondrement ? C’est quoi exactement cette jeunesse au nom de laquelle nos hommes politiques s’expriment ? Leurs enfants appartiennent- ils à cette couche de notre société ?
C’est par quoi définit-on la jeunesse ?
Une époque de la vie, un état d’esprit ou une condition de vie ? 
Je pense que le jour où ma génération répondra à ces questions philosophiques, elle pourra s’adresser avec plus de crédibilité à cette jeunesse qui perd de plus en plus confiance en l’homme politique, et plus enclin à la Révolte qu’à la Révolution. 
Lorsque ma Génération répondra à ces questions sans passion, elle pourra canaliser les énergies de cette jeunesse pour un véritable renouveau politique, conformément aux defis de leur temps. 
Parce que pour moi, les cas de figure cités plus haut ne sont pas représentatifs de la jeunesse, mais plutôt les conséquences d’une politique désastreuse qui s’est faite sans elle sous la deuxième république. 
Le renouvellement politique est inévitable et imminent, mais par quelle jeunesse ? 
Ben Daouda Toure
Aframglobal@aol.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0