Marine Le Pen admet sa défaite et annonce la création d'une nouvelle force politique

La candidate, battue par Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, va mener le combat des législatives à la tête d'une formation renouvelée.

L'air grave, depuis l'île privée du Bois de Vincennes où la candidate célébrait ce second tour, Marine Le Pen,vaincue par 65% des voix contre 35%, a immédiatement pris acte de sa large défaite ce dimanche soir. «Les Français ont choisi un nouveau président de la république et ont voté pour la continuité», a relevé Marine Le Pen dans une courte allocution, en expliquant avoir «appelé Emmanuel Macron pour le féliciter de son élection et lui souhaiter de réussir». «Je veux remercier les 11 millions de Français qui m'ont accordé leur confiance. Je remercie Nicolas Dupont-Aignan et son mouvement debout la France ainsi que les personnalités qui m'ont soutenu pour leurs choix courageux et fondateurs. Par ce résultat historique, les Français ont fait de l'Alliance patriote et Républicaine, la première force d'opposition au nouveau président», a poursuivi Marine Le Pen, dévoilant là l'autre surprise de cette soirée.

Désormais forte d'un score inédit et de nouveaux alliés, la candidat déchue envisage de métamorphoser son parti, un débat jusqu'ici difficile à aborder au sein du FN. «Le FN qui s'est lui aussi engagé dans une stratégie d'alliance doit profondément se renouveler afin d'être à la hauteur de cette opportunité historique et des attentes des Français exprimées lors de ce second tour. Je proposerai donc d'engager une transformation profonde de notre mouvement afin de constituer une nouvelle force politique que de nombreux Français appellent de leurs vœux, et qui est plus que jamais nécessaire au redressement du pays», a annoncé l'eurodéputée. «J'appelle tous les patriotes à nous rejoindre afin de prendre ce combat positif dès ce soir».

Nicolas Dupont-Aignan décline

Lire la suite

 

De Boni Marc

Le figaro.fr
Le 7 mai 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0