Montpellier : interpellation de quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat à Paris

Une nouveau “projet d’attentat imminent sur le sol français” a été déjoué vendredi matin, d’après le ministre de l’Intérieur.

 

Selon nos informations, quatre personnes – dont une jeune fille âgée de 16 ans – auraient été arrêtés ce matin à Montpellier par les enquêteurs de la sous-direction anti-terroriste (SDAT).

 

Selon les mêmes sources, ce coup de filet ferait suite à des investigations menées sur les réseaux sociaux qui auraient permis d’identifier les quatre suspects présumés. Ceux-ci auraient imaginé perpétrer un attentat à la ceinture explosive dans une lieu touristique de la capitale. “Les quatre suspects, âgés de 16, 20, 26 et 33 ans, ont été arrêtés après qu’ils aient acheté de l’acétone”, pouvant servir à la confection d’un engin explosif, a expliqué une source policière à l’AFP.

 

Lors des perquisitions, du matériel informatique et du TATP – un explosif artisanal puissant mais très instable, prisé des djihadistes – ainsi que de l’acétone, de l’eau oxygénée, des seringues et des gants de protection ont été découverts, a précisé une source judiciaire.

 

L’adolescente de 16 ans aurait enregistré une vidéo d’allégeance à Daech mercredi dernier. D’après BFM TV, le jeune homme de 21 ans et la jeune fille de 16 ans prévoyaient de se marier religieusement. “Puis mourir en kamikaze pour lui et partir en Syrie pour elle”.

 

Bruno Leroux parle de “projet d’attentat imminent”

 

Les interpellations qui ont eu lieu vendredi matin autour de Montpellier ont permis “de déjouer un projet d’attentat imminent sur le sol français”, assure Bruno Le Roux, le ministre de l’Intérieur, dans un communiqué.

 

@AdrienCadorel

Écrire commentaire

Commentaires : 0