Biens mal acquis: trois ans de prison requis contre Teodorin Obiang

Trois ans de prison, 30 millions d'euros d'amende et la confiscation des biens saisis, dont un immeuble évalué à plus de 100 millions d'euros, ont été requis mercredi contre le vice-président de Guinée équatoriale Teodorin Obiang, au procès à Paris de l'affaire des "biens mal acquis".

Fils du président Teodoro Obiang, l'ancien ministre de l'Agriculture et des Forêts promu vice-président par son père, Teodorin Obiang, bientôt 48 ans, est poursuivi à Paris pour blanchiment d'abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d'abus de confiance et de corruption.

AFP
Le 5 juillet 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0