Côte d'Ivoire. Prison à vie requise contre Simone Gbagbo

Une peine de prison à vie a été requise contre Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président de Côte d'Ivoire, jugée pour crime contre l’humanité.

Le procureur général du tribunal d’Abidjan a requis ce mardi une peine d’emprisonnement à vie à l’encontre de l’ex-première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo, jugée pour crime contre l’humanité.

« Messieurs les jurés, vous déclarerez Mme Gbagbo coupable de crime contre l’humanité et de crime de guerre et vous la condamnerez à l’emprisonnement à vie », a déclaré le procureur Aly Yéo à l’issue d’une heure de réquisitoire.

La femme de Laurent Gbagbo comparaît pour son implication présumée dans des tirs d’obus sur le marché d’Abobo, un quartier favorable à Alassane Ouattara - le rival de son mari à la présidentielle de novembre 2010 -, dans la sanglante répression des femmes d’Abobo et pour sa participation présumée à une cellule qui planifiait et organisait des attaques menées par des milices et des membres des forces armées.

Ces crimes ont été commis lors de la crise post-électorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3 000 morts en cinq mois après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire de Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010.

ouest-france.fr
Le 28 mars 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0