Constructions anarchiques à Ratoma - Démolitions de quelques bâtiments à Démoudoula

Plus de 5 hectares ont disparu en seulement quelques mois de la forêt de Démoudoula, commune de Ratoma à Conakry et le lit de la rivière de la même forêt est obstrué par des constructions  anarchiques.

Face à cette situation, les techniciens de l'habitat et de l'environnement se sont rendus sur le terrain et ont démoli quelques bâtiments. Désormais, la Gendarmerie nationale assure la sécurité des lieux.

La première victime de cette opération est auteur du remblai qui a causé récemment d'importants dégâts le long du cours d'eau. Ce site a été qualifié de zones humides inconstructibles, des plans d'aménagement et le schéma directeur de la ville de Conakry en témoigne. Des particuliers puissants bénéficiant de complicité défient l'Etat.

El Hadj Mamadou Saliou Barry chef du quartier propriétaite d'une des constructions, a été interpellé et conduit à la Gendarmerie nationale pour fins d'enquêtes

 

 

VIDEO
L
e 19 juin 2017

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0