Etats-Unis : le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, démissionne

WASHINGTON (Reuters) - Le porte-parole de la Maison blanche, Sean Spicer, a démissionné vendredi dans la foulée de l'annonce de la désignation par Donald Trump de l'homme d'affaires Anthony Scaramucci au poste de directeur de la communication de la présidence américaine.

Annoncée en premier lieu par le New York Times, le départ de Sean Spicer a été officialisé peu de temps après par un responsable de la Maison blanche.

La démission de Sean Spicer intervient alors que Donald Trump et son entourage s'efforcent de mettre un terme aux différentes polémiques qui ont émaillé les six premiers mois de l'homme d'affaires dans le bureau ovale.

Âgé de 45 ans, Sean Spicer a vu sa notoriété s'envoler lorsque l'émission de divertissement Saturday Night Live a commencé à caricaturer ses points presse.

Il quitte la Maison blanche au moment où Anthony Scaramucci, un partisan de longue date de Donald Trump, remplace Michael Dubke, qui a démissionné en mai dernier.

Depuis lors, Sean Spicer cumulait les fonctions de "press secretary" (porte-parole) et de directeur de la communication.

Actuellement employé à l'Export-Import Bank, Anthony Scaramucci devrait commencer le mois prochain à son nouveau poste, précise-t-on de source gouvernementale. Fondateur de Skybridge Capital, il s'était déjà vu proposer le poste d'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'OCDE à Paris.

(Steve Holland; Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame pour le service français).

Reuters
Le 21 juillet 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0