Le Gouvernement guinéen signe ce mercredi 2 accords sur l'interprétation des données géographiques et de la création d'une base de données géo-spatiales avec automotive manufacturing technical éducation collaborative

Conakry, le 21 Juin 2017 - Le Gouvernement Guinéen, représenté par le ministère des Mines et Géologie et celui de l'Économie et des Finances, a signé deux (2) accords avec Automotive Manufacturing Technical Education Collaborative (AMTEC). Ces deux accords portent d'une part sur l'interprétation des données géophysiques recueillies en Guinée par la société Geosurvey et d'autre part sur la mise en place d'une banque de données geo-spatiales incluant des données existantes sont des projets très ambitieux

Expliquant sommairement l'avantage de ce projet, le Secrétaire Général du Ministère des Mines et de la Géologie Ahmed Sékou Keita a, au nom du Ministre des Mines et de la Géologie, remercié l'ensemble des partenaires présents à cette rencontre et a exprimé toute sa gratitude au groupe Automotive Manufacturing Technical Education Collaborative (AMTEC) pour sa contribution à ce projet. Il a ensuite expliqué que ce projet apportera à la Guinée d'informations plus détaillées sur la disposition de l'ensemble de ses ressources naturelles, une chose qui permettra de promouvoir l'investissement et le développement des potentialités de découverte.

Au cours des échanges, les responsables du groupe AMTEC, à sa tête Simon Tattersall, ont brièvement exposé sur les données existantes en Guinée qui se présentent comme suite: La cartographie générale à l'échelle 1/200 000 ème datant des années 30 et 50, la cartographie partielle à l'échelle de 1/50 000 ème datant des années 30 et 50 et couvrant l'ouest et le centre-nord, la cartographie partielle à l'échelle 1/50 000 ème datant des années 92 et 82, et couvrant Kankan, Kérouané et Macenta, la couverture aérienne totale en N&B  au 1/30 000 ème datant de 1994, un réseau géodésique ancien et mal entretenu, pas de base de données numériques cartographique nationale.

En plus de ce diagnostic sur les données existantes ils ont aussi énuméré les besoins de la Guinée qui consiste à :  Relancer la recherche géologique et minière à partir des données géologiques détaillées, réaliser une information géo-spatiale actualisée de l'ensemble du territoire national, renforcer technologiquement les moyens informatiques, matériels et logiciels d'application, former et renforcer les capacités d'expertises des cadres guinéens, affiner la cartographie topographique régionale du pays à l'échelle de 1/100 000 ème et finaliser la remise de tous les livrables en moins de 18 mois.

Pour rappel ce projet a été relancé par la volonté ferme du président de la République Alpha Condé afin d'améliorer les connaissances géologiques du secteur minier sur l'ensemble du territoire nationale dans la perspective d'une diversification de la production minière et d'une promotion de l'investissement privé fiable.

En fin ce programme de recherche géophysique et géologique va non seulement permettre au ministère des Mines et de la Géologie d'acquérir les données géologiques au 1: 100 000 ème sur l'ensemble du territoire mais aussi servira d'autres départements dans les activités, notamment :Le Ministère des Travaux Publiques, des Transports, de l'agriculture, de l'Environnement, des Eaux et Forêt, de la Culture, des sports et du patrimoine historique, du Tourisme et de l'hôtellerie et de l'administration et des collectivités territoriales.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

Écrire commentaire

Commentaires : 0